News nationales Février

Publié le par l'écoleau



Quelques news ...


LA LOI SUR L'EAU

Un arrêté en préparation pour la réutilisation des eaux usées

Répondant à la question d'un député sur le cadre réglementaire de la réutilisation des eaux usées pour laquelle l'obtention d'une eau potable n'est pas nécessaire (usages agricoles, industriels ou urbains), la ministre chargée de l'environnement Nelly Olin a indiqué le 16 janvier qu'un arrêté était en cours de rédaction. Le principe de la réutilisation des eaux usées avait été défini en 1994 (1). La réutilisation des eaux usées est préconisée par le plan de gestion de la rareté de l'eau datant de 2005.

(1) Article 24 du décret n°94-469 du 3 juin 1994 relatif à la collecte et au traitement des eaux usées mentionnées aux articles L. 372-1-1 et L. 372-3 du code des communes, JORF du 8 juin 1994



Source ACME




Pétitions/Appels

Un barrage sur le Saint-Bertrand, à 200mètres de son confluent avec le fleuve Aude?

Quillan coule, la planète est en danger, tous les experts sonnent le tocsin, et le maire de Quillan s'obstine à réaliser un lac à vocation touristique au prétexte qu'il devrait nous apporter "l'essor économique"perdu définitivement depuis que la dernière moyenne entreprise "Formica" a définitivement fermé, en juin 2006.
Depuis 1988, nous combattons ce projet vieux de 34 ans, sans succès.

NON au BARRAGE sur le Saint-Bertrand!


A lire  ( et à signer ) sur  ACME





Réunion européenne sur la gestion publique de l'eau du 25 janvier


Paris a accueilli le 25 janvier la première rencontre européenne sur la gestion publique de l'eau. Organisée par la Fédération des sociétés d'économie mixte (Sem), l'association des entreprises publiques locales de l'eau Arpège et la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), elle a rassemblé une centaine de dirigeants européens. Selon un communiqué de la fédération des Sem, «le citoyen, la qualité de l'eau, son prix et la transparence de gestion étaient au centre des discussions». L'objectif était «d'illustrer la valeur ajoutée des solutions de gestion publique de l'eau, Sem ou régies, aussi bien en termes d'efficacité, de transparence de gestion, de solidarité que de prise en compte du développement durable». Les mots d'ordre qui se dégagent des échanges entre élus et dirigeants ont été: «l'eau n'est pas une marchandise comme les autres» et «le prix de l'eau doit assurer le financement de l'eau et rien que son financement».


Source  ACME





Flash du SEMIDE - Janvier 2006

Système Euro-Méditerranéen d'Information sur les savoir-faire dans le Domaine de l'Eau
Le SEMIDE est un programme du Partenariat Euro-Méditerranéen.


Consulter le sommaire de ce flash

Publié dans Actualités

Commenter cet article