Eau conditionnée en PET ...

Publié le par l'écoleau



Un "problème" à ne pas passer sous silence non plus , le taux d' antimoine dans l'eau conditionnée  en bouteille plastique ....


Plus d’antimoine dans les vieilles bouteilles d’eau

30/01/2007


Selon une étude publiée dans Environmental science and technology, la concentration en antimoine dans l’eau minérale augmente avec la durée de conservation dans les bouteilles en  plastique.

A lire sur JDLE


Danone, Nestlé et Neptune : de l’antimoine, produit toxique dans les bouteilles plastiques

De l'antimoine dans l'eau embouteillée : Un P.E.T de travers ?

30 Mars 2006

Une étude réalisée par l’Institut de géochimie environnementale à l’Université Heidelberg d’Allemagne et publiée dans le Journal of Environmental Monitoring en janvier dernier s’alarme de la présence d’antimoine dans l’eau embouteillée. La toxicité de cette substance est comparable à celle de l’arsenic et provoque, à faible dose, des maux de tête et multiples vertiges.

 

A lire ici


 

 

L’Antimoine, un vieux toxique toujours méconnu

Par André Picot

La parution début 2006, d’un article de géochimistes allemands dans Journal of Environmental Monitoring [1] sur la présence en excès d’antimoine dans des eaux minérales européennes (45 marques dont 9 françaises) et canadiennes (15 marques) embouteillées et stockées dans des récipients en plastique de type polyéthylènetéréphtalate (PET) a attiré l’attention sur l’antimoine, qui sous forme de trioxyde est fréquemment utilisé comme catalyseur de polymérisation du PET.
Ces chercheurs ont mis en évidence que lors du stockage d’eaux minérales dans des bouteilles en PET , un plastique dit « alimentaire », le catalyseur, en l’occurrence le trioxyde d’antimoine (Sb2O3, qui existe sous forme dimérisée) migre et se concentre, proportionnellement au temps de séjour dans ces eaux alimentaires.
.../...
Notre Association Toxicologie-Chimie (ATC) s’étant donnée comme objectif principal d’apporter une information scientifique la plus rigoureuse possible dans le domaine des risques chimiques, en particulier en ce qui concerne les effets néfastes sur la santé des produits chimiques, nous vous proposons une première réflexion concernant l’état des connaissances sur l’antimoine, sa longue et passionnante histoire et ses réels effets toxiques.

A lire avec attention ici


Un extrait de cet intéressant texte a attiré mon attention , je tenais donc à le mettre en valeur ici :

"Alors d’où viennent ces différentes données sur la toxicité de l’antimoine ?
Il s’agit tout simplement d’un manque de références fiables en toxicologie, une science devenue totalement délaissée en France."



à méditer ....

Commenter cet article

Le Renard Rouge 12/02/2007 09:25

Le pet semble globalement plus rentable, mais est très interessant au niveau stockage de matière premiere. Une verrerie ne founie pas toutes les bouteilles en direct. Une partie vient de palettes. Bien que des systèmes de transports existent, elles restent:- Limitées en capacité pour les formats 1L (Ce qui implique de stocker des centaines de palettes très volumineuses)- Sensibles à l\\\'humidité au niveau des intercalaires ce qui les rends sensibles à la dépalettisation, ce qui implique aussi de devoir les stocker à l\\\'abris, n\\\'oubiez pas qu'il s'agit de volumes importants.Pour le PET: Dans un "bac" de "preformes" on met  environ 8000 preformes de 1 Litre, et il faut 3 bacs environ pour oubtenir le volume d\\\'une seule palette verre. Sur ce format, la place destinée au stockage de la matière première est au bas mot 12 fois moins important. De plus, une preforme est moins fragile qu\\\'une bouteille.La France a eu une époque "verre consigné" où les bouteilles étaient récupèrés dans les supermarché. On trouve de ces bouteilles dans les cafés et les restaurants, mais leur traitement est parfois difficile (Je connais aussi...). Pour info, on emploie parfois des produits à base de soude pour le nettoyage des bouteilles consignées.Au niveau écologie, il faut tout considèrer, y compris les distances. - Je pensais, pour limiter l'impact du aux transports, d'une standardisation des bouteilles et des caisses, surtout celles de fort volume. - De plus, les bouteilles consignées voyagent en caisse et non en palettes, ce qui implique une augmentation du nombre de palette. En ce qui me concerne, je pense que: Le verre consigné est bien, mais les distances, pour être interessant doivent être limitées.Si le traitement des eaux usées est un problème, le traitement des déchets dans le verre qui sera refondu l'est autant.

L'écoleau 11/02/2007 22:20

Salut "Renard Rouge" ,je te remercie de tes explications ....peut-on , à ton avis , réellement considérer que le choix du PET est purement et simplement une stratégie de rentabilité ??? , J'ai entendu parlé (sans confirmation) que la France ( 'xcuse-moi , je ne suis pas français ..) aurait déjà pratiqué le verre consigné , cautionné , possiblement pour les bières ...... Aurais-tu des infos à ce sujet ? , et que penses-tu de cette pratique , d'un point de vue rentabilité pour les producteurs ..... ?( en considérant donc , non pas un recyclage , mais juste une récupération du contenant intact et réutilisé après nettoyage .....  )En Belgique , on pratique beaucoup le système de consigne .... et je trouve ça très intéressant dans le fait que le produit (contenant) n'est pas détruit pour être reproduit après , mais simplement nettoyé .... d'où , je pense , une économie énergétique considérable ....mais j'ai aussi entendu dire qu'il se posait , de ce fait , un problème écologique au niveau des produits employés et du traitement des eaux usées ...... , mais , au jour d'aujourd'hui .... est-ce que cet argument est encore vraiment pertinent ... ???à méditer je pense ....merci de ton avis cordiales salutations !

Le Renard Rouge 11/02/2007 19:40

Simple... L\\\'aventure PET est assez recente. La marque, une eau très gazeuse, mondialement connue, pour laquelle je travaillais, a été une des dernières à passer au PET. Il y a 2 lignes opérationnelles, une en construction, cadence nominale moyenne 25000 Bouteilles heure.Cas du 1L magnum verre perdu: On a "perdu" un format, le 1 Litre magnum verre, qui n\\\'est plus produit et à été remplacé par le 1 L PET. Le 50 cl verre n\\\'a pas été produit pendant très longtemps et a été quasiment remplacé à 100 % par le Pet.Cas de 75 Cl verre perdu: C\\\'était surtout un format destiné à l\\\'exportation, maintenant, on exporte aussi du "plastique". On en trouve parfois dans les supermarchés. En pratique,  à quantité égale, le prix de "verre" a explosé. Je crois que cela avait été dénoncé par "Que Choisir" à l\\\'époque.Cas du 50 Cl verre perdu: Ce format a été très peut produit, le 50 Cl PET n\\\'a pas aidé à sa démocratisation.Cas du 25 Cl verre perdu: Seul format à ne pas avoir d\\\'équivalent verre, jusqu\\\'à quand?Personnel sur une ligne PET: 7 personnes, encadrement en maintenance compris.Personnel sur une ligne verre: Environ 10-12, selon les lignes.

L'écoleau 10/02/2007 13:25

Bonjour ,très bonne question Zara .... , et là tu me poses une "colle" ..... je ne m'aventurerai pas à y répondre moi-même , car c'est purement du domaine scientifique , au vu des propriétés et possibilités d'une eau "seule" mais aussi des agents chimiques présents dans les sodas / limonades , ainsi que des interactions aussi possibles entre-eux .....si j'ai l'occasion de voir ça avec une des personnes de mon entourage et bien mieux placées que moi pour répondre à celà ... , je te fais signe ...merci de ton commentaire "Renard rouge"  ....si tu peux et/ou tu veux , je suis preneur de toutes bonnes infos ...( et surtout fiables !! ) ...merci à toi !mais ta remarque est aussi alarmante , car il serait si intéressant de repasser au système du verre cautionné ....... !!mais hélas ... ne rêvons pas trop ....cordiales salutations à tousmerci de votre lecture et de votre fidélité ........"L'écoleau"

Le Renard Rouge 10/02/2007 10:40

Inutile de compter sur un remplacement du PET. Sans pouvoir annoncer qui je suis, je peux que les lignes de production du site d'emboureillage du coin passe, lentement et surement du verre au Pet.La verrerie qui est proche de l'usine a été vendue.Tout est fait pour avoir un profit maximum, le personnel travaillant sur une ligne PET est extremement reduit.