Prix de l'eau

Publié le par l'écoleau




Prix de l’eau : un nouveau pavé dans la mare

par Marc Laimé, 13 mars 2007



L’Institut français de l’environnement (IFEN) a rendu publique le mardi 13 mars 2007 une nouvelle enquête sur le prix de l’eau en France, conduite avec les services du ministère de l’Agriculture. Portant sur la période 2001-2004, elle souligne que le prix de l’eau a augmenté plus vite que l’inflation, et que les tarifs peuvent varier du simple au double selon les départements.

Selon l’IFEN et le SCEES, qui ont enquêté sur 5000 collectivités, le tarif moyen du mètre cube d’eau a atteint 3 euros en 2004, soit une augmentation annuelle de 2,4% entre 2001 et 2004, alors que l’inflation ne dépassait pas 2%.

De plus la consommation d’eau n’a augmenté que de 1% par an dans la même période, pour atteindre une moyenne de 165 litres par habitant et par jour en 2004.

Globalement la facture d’eau domestique, consommée par les ménages, les artisans, les petites entreprises et administrations, s’est élevée à 11 milliards d’euros en 2004, soit une moyenne nationale de 177 euros par personne et par an.


Lire la suite ici




Prix de l’eau: montants et transparence sont discutés


Des associations de consommateurs dénoncent des abonnements trop élevés et un manque de repères concernant les dépenses dans le secteur de l’eau.
En 2006, le prix moyen du mètre cube d’eau en France était de 2,95 euros (1). 46% de la facture concernent  l’eau potable, 37% les eaux usées, et 17% les redevances et taxes versées aux agences de l’eau (2). Ce sont les communes qui déterminent, outre la part dépendant de la consommation, une partie fixe qui peut être demandée aux consommateurs. Celle-ci sera désormais plafonnée, conformément à la loi sur l’eau adoptée en décembre 2006 (3).


Lire la suite sur JDLE

Publié dans Divers ...

Commenter cet article

nativelle 30/07/2007 18:33

Voilà un exemple ‘de non-respect’ de l’environnement par les élus eux même. Arrachage de haies en ZNIEFF et en zone humide. Rebouchage de fossés en ZNIEFF et en zone humide. Remblais de deux herbages en ZNIEFF et en zone humide. Pollution prévisible et ensuite réelle en ZNIEFF et en zone humide. Destruction de plantes protégées niveau national en ZNIEFF et en zone humide. Regardez cette page http://perso.orange.fr/varaville.cabourg/ La Diren ne fait rien, le préfet se gratte la tête, et les élus attendent tranquillement. Ces photos sont réelles et cette histoire se déroule actuellement à Cabourg Varaville M Nativelle P 14390 Cabourg 0231911867 12h30